English Русский
  • HD PLAYER
  • VK PLAYER
Source To favorites Embed ABUSE

Vie quotidienne la gastronomie française - École Polytechnique Coursera

Published: 24 aug 2017

Duration: 10:23
Source: https://www.coursera.org/learn/etudier-en-france/lecture/6aarl/vie-quotidienne-la-gastronomie-francaise

Comments
6:47 » Au plaisir de la bouche. » [INAUDIBLE] » Ça, ça doit être bon. 6:52 » Chaque plat, successivement est posé au centre de la table, comme une offrande. Il alimente aussi la conversation. » J'apprécie. [INAUDIBLE] » Un velouté avec du persil. » Qu'est-ce que tu mets, de la cannelle? » Oui, je sais pas, je vais goûter. 7:11 » Avec un petit peu cerfeuil, ça te fait un velouté excellent. 7:16 » La tombée de persil. » Il arrive. » Bon appétit, bien sûr. » Non, non, non, » vous ne commencez rien, il y a une petite tombée de persil sur la cuillère. » Pour symboliser le partage, les grosses pièces sont découpées à table. » Ça va. » Après, ça c'était après, c'est les années 70. [MUSIQUE] » Bon appétit. Bon appétit. » Très bon. Délicieux. » Tant mieux. » On ne sait pas où tu vas chercher tout ça, mais très très bon. » Moi non plus. [RIRE] » Comme un recueillement, la parole se suspend dans le plaisir partagé. 8:06 » La sauce et les champignons. 8:11 » Un petit peu d'ail. » Pour parfaire l'accord des saveurs, chaque plat est accompagné d'un vin différent. 8:21 Les fromages aux formes variées sont disposés sur leur plateau, suivant un ordre précis. 8:26 Chacun doit pouvoir découper autant de croûte que de cœur. Les fromages se dégustent du plus doux au plus fort. [DIAPHONIE] Plus que dans les repas de tous les jours, les desserts, les douceurs accompagnent toujours le repas gastronomique. 8:46 C'est le plaisir d'être ensemble. » Non, non, on a dit qu'on partageait. » Moi, j'ai pas de framboise. » Je m'occupe de mon neveu qui est à ma droite. » Comment tu expliques sa 9:01 première vocation dans la vie? » C'est bon? » Le digestif conclut le rituel. Les conversations se poursuivent à la table. » Je crois que c'est bien de préserver l'art de vivre. Le bien-être, savoir manger. » C'est vraiment quelque chose qui est de l'ordre de la culture, et de la culture française. C'est des choses qu'on transmet de génération en génération. En l'inscrivant au patrimoine de l'UNESCO, ça marque une volonté de 9:31 continuer cette démarche de transmission, de l'orchestrer un petit peu plus, parce que j'ai un petit peu peur que dans les années à venir, on ne soit plus capable de le faire tout seul. » C'est une candidature très importante, non seulement pour la France elle-même, ni pour l'Europe, mais pour le monde entier. » Oui, ça fait entièrement partie de notre culture et de notre patrimoine. » C'est un patrimoine vivant, c'est un patrimoine qui évolue, et qu'on puisse reconnaître ça à l'UNESCO, je trouve ça une bonne idée. » 99 % des Français souhaitent sauvegarder le repas gastronomique 10:01 et le transmettre aux générations futures. [MUSIQUE] [MUSIQUE] [MUSIQUE]
24 aug 2017
6:47 » Au plaisir de la bouche. » [INAUDIBLE] » Ça, ça doit être bon. 6:52 » Chaque plat, successivement est posé au centre de la table, comme une offrande. Il alimente aussi la conversation. » J'apprécie. [INAUDIBLE] » Un velouté avec du persil. » Qu'est-ce que tu mets, de la cannelle? » Oui, je sais pas, je vais goûter. 7:11 » Avec un petit peu cerfeuil, ça te fait un velouté excellent. 7:16 » La tombée de persil. » Il arrive. » Bon appétit, bien sûr. » Non, non, non, » vous ne commencez rien, il y a une petite tombée de persil sur la cuillère. » Pour symboliser le partage, les grosses pièces sont découpées à table. » Ça va. » Après, ça c'était après, c'est les années 70. [MUSIQUE] » Bon appétit. Bon appétit. » Très bon. Délicieux. » Tant mieux. » On ne sait pas où tu vas chercher tout ça, mais très très bon. » Moi non plus. [RIRE] » Comme un recueillement, la parole se suspend dans le plaisir partagé. 8:06 » La sauce et les champignons. 8:11 » Un petit peu d'ail. » Pour parfaire l'accord des saveurs, chaque plat est accompagné d'un vin différent. 8:21 Les fromages aux formes variées sont disposés sur leur plateau, suivant un ordre précis. 8:26 Chacun doit pouvoir découper autant de croûte que de cœur. Les fromages se dégustent du plus doux au plus fort. [DIAPHONIE] Plus que dans les repas de tous les jours, les desserts, les douceurs accompagnent toujours le repas gastronomique. 8:46 C'est le plaisir d'être ensemble. » Non, non, on a dit qu'on partageait. » Moi, j'ai pas de framboise. » Je m'occupe de mon neveu qui est à ma droite. » Comment tu expliques sa 9:01 première vocation dans la vie? » C'est bon? » Le digestif conclut le rituel. Les conversations se poursuivent à la table. » Je crois que c'est bien de préserver l'art de vivre. Le bien-être, savoir manger. » C'est vraiment quelque chose qui est de l'ordre de la culture, et de la culture française. C'est des choses qu'on transmet de génération en génération. En l'inscrivant au patrimoine de l'UNESCO, ça marque une volonté de 9:31 continuer cette démarche de transmission, de l'orchestrer un petit peu plus, parce que j'ai un petit peu peur que dans les années à venir, on ne soit plus capable de le faire tout seul. » C'est une candidature très importante, non seulement pour la France elle-même, ni pour l'Europe, mais pour le monde entier. » Oui, ça fait entièrement partie de notre culture et de notre patrimoine. » C'est un patrimoine vivant, c'est un patrimoine qui évolue, et qu'on puisse reconnaître ça à l'UNESCO, je trouve ça une bonne idée. » 99 % des Français souhaitent sauvegarder le repas gastronomique 10:01 et le transmettre aux générations futures. [MUSIQUE] [MUSIQUE] [MUSIQUE]
24 aug 2017
0:00 [MUSIQUE] Bonjour à tous. Depuis 2010, le repas gastronomique des Français est inscrit au patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO. 0:17 Alors, vous allez découvrir ici la vidéo réalisée pour cette candidature. Nous avons ajouté quelques sous-titres avec des mots importants, pour mieux connaître et comprendre ce rituel culturel. Vous pourrez également télécharger le pdf qui récapitule les mots du repas gastronomique sous la vidéo. À plus tard. 0:45 » Joyeux anniversaire. » Bravo. » Dans toutes les circonstances heureuses de leur existence, les Français se retrouvent autour d'un repas gastronomique. 1:04 Pour 95 % des Français, le repas gastronomique est un élément essentiel de leur patrimoine et de leur identité. 1:15 Le repas gastronomique est pour les Français une pratique sociale ritualisant le plaisir d'être ensemble. 1:23 [MUSIQUE] Préparer un repas gastronomique, c'est le plaisir de choisir des recettes, de chercher des bons produits et de les cuisiner ensemble. 1:41 Accueillir des amis ou sa famille, pour un repas gastronomique, nécessite de mettre en route des savoirs, des savoir-faire, de la transmission et de la joie. Que mangeons-nous? Comment cuisinons-nous ensemble? Qui fait le marché? » Une fois que vous avez mis à la poissonnière à la vapeur, » vous laissez refroidir. » Et après, on coupe en tranches à ce moment là. » Qu'est-ce tu ferais toi avec l'amandine aujourd'hui? » Faire le marché permet d'échanger des savoirs, des conseils, des tours de mains. C'est un lieu de paroles, de transmission. » Bon appétit » et cuisine bien. 2:21 » Merci, allez. » Le repas gastronomique est ouvert aux produits d'autres cultures. Il contribue à la découverte, à l'acceptation de l'autre. » Il me faudrait en fait pour l'apéritif, une feuille de vigne, un assortiment d'olives aussi, je pense. 2:41 » C'est aussi le reflet de la diversité des régions et des terroirs, qui se retrouvent sur toutes les tables. » Douze personnes, dont des enfants, un rôti de veau. » Je pense qu'on va s'orienter sur un quasi de veau. » Un quasi de veau. 2:53 » Je vous propose de vous donner quelques os de veau à côté. » Ça va faire un jus onctueux. » Voilà et surtout un jus naturel. » J'aurais besoin de pain, s'il vous plaît. » Bonjour, je voudrais composer un petit plateau qui illustre ce qui est bon en cette saison. 3:10 » C'est la bonne saison, » dans le sens où en ce moment, en fin de printemps, début d'été, les animaux, les vaches sont dehors. Elles sont dans les pâtures. C'est plutôt la période où les pâtures sont riches et bien parfumées. » Bonjour. Donc, on va attaquer par l'apéritif. 3:34 Des arômes de mandarine. Ça c'est un bon vin pour débuter un repas. » Enfin, les amis, la famille » se réunissent pour le repas gastronomique. La préparation se met en route. » On met du vin blanc. » C'est fait. » Qu'est-ce que c'est comme pomme de terre? Donc ça, ça s'appelle la Princesse Amandine. » Alors, est-ce qu'on frotte le plat d'ail? » Oui, quand même! » Et après, on va le couvrir d'une préparation qui sent bon, qu'on appelle un court-bouillon. [DIAPHONIE] » Pose-le doucement, parce qu'il est fragile, très très fragile. [DIAPHONIE] 4:29 » Sortir, sur les côtés, je fais ça, ça va bien se plier. [DIAPHONIE] » Dans toutes les familles, partout en France, » le même rituel se met en place. » Se régaler ensemble. Préparer le repas ensemble, échanger, et puis à partir de là, élargir la curiosité. Et peut-être l'éveiller. [MUSIQUE] » Les parents transmettent les savoirs et les gestes aux enfants. Peler, éplucher, découper, monter une sauce, goûter, l'apprentissage se nourrit de ces gestes répétés. » Et mettre à l'intérieur. » Tu mets le jaune. 5:17 Vas-y. » Tu tournes autour. » Voilà, ça c'est le geste essentiel. » Tu vas les mettre là, d'accord? » Là ou là? » Là. » Tu la coupes en deux. Et dans une assiette, tu commences à m'épépiner, parce que c'est assez long. » On prend quelques heures, 5:36 comme ça des fois, pour préparer quelque chose. Après, on se dit c'est moi qui ai fait ça. » Plein de desserts, pour faire plaisir à ma famille, pour faire plaisir aux gens. [MUSIQUE] » Bien sûr, le repas gastronomique, ce n'est pas que manger. C'est un moment ritualisé. Dresser la table respecte un code précis où les enfants s'essayent au pliage des serviettes, apprennent l'utilisation des verres et s'appliquent à l'installation des couverts. 6:06 Tout est en place, les services du fromage et du vin se préparent. [MUSIQUE] Les belles bouteilles sont carafées. 6:25 Le repas gastronomique respecte l'ordre des mets et des services, à la française. Apéritif, entrée, poisson, plat de viande, fromage, dessert. 6:36 Le rituel s'ouvre par l'apéritif comme une mise en appétit. 6:40 » Au plaisir d'être ensemble et de se revoir. » Et de bien bouffer et de bien boire.
24 aug 2017
0:00 [MUSIQUE] Bonjour à tous. Depuis 2010, le repas gastronomique des Français est inscrit au patrimoine culturel de l'humanité par l'UNESCO. 0:17 Alors, vous allez découvrir ici la vidéo réalisée pour cette candidature. Nous avons ajouté quelques sous-titres avec des mots importants, pour mieux connaître et comprendre ce rituel culturel. Vous pourrez également télécharger le pdf qui récapitule les mots du repas gastronomique sous la vidéo. À plus tard. 0:45 » Joyeux anniversaire. » Bravo. » Dans toutes les circonstances heureuses de leur existence, les Français se retrouvent autour d'un repas gastronomique. 1:04 Pour 95 % des Français, le repas gastronomique est un élément essentiel de leur patrimoine et de leur identité. 1:15 Le repas gastronomique est pour les Français une pratique sociale ritualisant le plaisir d'être ensemble. 1:23 [MUSIQUE] Préparer un repas gastronomique, c'est le plaisir de choisir des recettes, de chercher des bons produits et de les cuisiner ensemble. 1:41 Accueillir des amis ou sa famille, pour un repas gastronomique, nécessite de mettre en route des savoirs, des savoir-faire, de la transmission et de la joie. Que mangeons-nous? Comment cuisinons-nous ensemble? Qui fait le marché? » Une fois que vous avez mis à la poissonnière à la vapeur, » vous laissez refroidir. » Et après, on coupe en tranches à ce moment là. » Qu'est-ce tu ferais toi avec l'amandine aujourd'hui? » Faire le marché permet d'échanger des savoirs, des conseils, des tours de mains. C'est un lieu de paroles, de transmission. » Bon appétit » et cuisine bien. 2:21 » Merci, allez. » Le repas gastronomique est ouvert aux produits d'autres cultures. Il contribue à la découverte, à l'acceptation de l'autre. » Il me faudrait en fait pour l'apéritif, une feuille de vigne, un assortiment d'olives aussi, je pense. 2:41 » C'est aussi le reflet de la diversité des régions et des terroirs, qui se retrouvent sur toutes les tables. » Douze personnes, dont des enfants, un rôti de veau. » Je pense qu'on va s'orienter sur un quasi de veau. » Un quasi de veau. 2:53 » Je vous propose de vous donner quelques os de veau à côté. » Ça va faire un jus onctueux. » Voilà et surtout un jus naturel. » J'aurais besoin de pain, s'il vous plaît. » Bonjour, je voudrais composer un petit plateau qui illustre ce qui est bon en cette saison. 3:10 » C'est la bonne saison, » dans le sens où en ce moment, en fin de printemps, début d'été, les animaux, les vaches sont dehors. Elles sont dans les pâtures. C'est plutôt la période où les pâtures sont riches et bien parfumées. » Bonjour. Donc, on va attaquer par l'apéritif. 3:34 Des arômes de mandarine. Ça c'est un bon vin pour débuter un repas. » Enfin, les amis, la famille » se réunissent pour le repas gastronomique. La préparation se met en route. » On met du vin blanc. » C'est fait. » Qu'est-ce que c'est comme pomme de terre? Donc ça, ça s'appelle la Princesse Amandine. » Alors, est-ce qu'on frotte le plat d'ail? » Oui, quand même! » Et après, on va le couvrir d'une préparation qui sent bon, qu'on appelle un court-bouillon. [DIAPHONIE] » Pose-le doucement, parce qu'il est fragile, très très fragile. [DIAPHONIE] 4:29 » Sortir, sur les côtés, je fais ça, ça va bien se plier. [DIAPHONIE] » Dans toutes les familles, partout en France, » le même rituel se met en place. » Se régaler ensemble. Préparer le repas ensemble, échanger, et puis à partir de là, élargir la curiosité. Et peut-être l'éveiller. [MUSIQUE] » Les parents transmettent les savoirs et les gestes aux enfants. Peler, éplucher, découper, monter une sauce, goûter, l'apprentissage se nourrit de ces gestes répétés. » Et mettre à l'intérieur. » Tu mets le jaune. 5:17 Vas-y. » Tu tournes autour. » Voilà, ça c'est le geste essentiel. » Tu vas les mettre là, d'accord? » Là ou là? » Là. » Tu la coupes en deux. Et dans une assiette, tu commences à m'épépiner, parce que c'est assez long. » On prend quelques heures, 5:36 comme ça des fois, pour préparer quelque chose. Après, on se dit c'est moi qui ai fait ça. » Plein de desserts, pour faire plaisir à ma famille, pour faire plaisir aux gens. [MUSIQUE] » Bien sûr, le repas gastronomique, ce n'est pas que manger. C'est un moment ritualisé. Dresser la table respecte un code précis où les enfants s'essayent au pliage des serviettes, apprennent l'utilisation des verres et s'appliquent à l'installation des couverts. 6:06 Tout est en place, les services du fromage et du vin se préparent. [MUSIQUE] Les belles bouteilles sont carafées. 6:25 Le repas gastronomique respecte l'ordre des mets et des services, à la française. Apéritif, entrée, poisson, plat de viande, fromage, dessert. 6:36 Le rituel s'ouvre par l'apéritif comme une mise en appétit. 6:40 » Au plaisir d'être ensemble et de se revoir. » Et de bien bouffer et de bien boire.
24 aug 2017